Depuis toujours créatif, Marc-Antoine Plumyoen a d’abord commencé par la photographie. A 15 ans, il réussit son CAP de photo. Son envie de réconcilier les gens avec leur image et de les sublimer est déjà là...Quelques années plus tard, lors d’un shooting au Kenya, le jeune strasbourgeois découvre la coiffure. Le travail accompli sous ses yeux par l’équipe avant le cliché final, le fascine. Dès lors, Marc-Antoine souhaite mieux diriger ses shootings en alliant sa maîtrise de la photographie à la préparation de ses modèles. Il décide de se former à la coiffure. 

C’est un véritable coup de foudre : Marc-Antoine aime manier le peigne et la paire de ciseaux et se spécialise également en couleur. Il aspire à une carrière parisienne : c’est au porte-à-porte qu’il décroche un poste de coloriste chez Montecino, grand salon du quartier du Louvre. Un an plus tard, à 23 ans, il rejoint l’équipe de Franck Provost pour revenir à la coupe. Il souhaite néanmoins expérimenter tous les aspects de son métier. A 24 ans, Marc-Antoine intègre une agence de relooking. 

Tout l’aspect psychologique de son travail, est alors mis en exergue. Savoir pourquoi il est important de changer de tête, qu’est-ce que cela procure ? Mais aussi, être capable de raisonner les impulsifs qui veulent subitement tout couper, tout changer...Marc-Antoine apprend à faire des diagnostics très précis par rapport au physique du client, à la forme de son visage, à la couleur de ses yeux et bien sûr de ses cheveux. 

Fort de cette nouvelle expérience, le jeune coiffeur revient chez Franck Provost, à l’Internationale cette fois, dans le prestigieux salon du 8e arrondissement. Il y coiffe les VIP et se déplace sur les plateaux télé. Cette ambiance de strass et de paillettes « à la chaîne » ne lui convient pas vraiment car il ne peut pas y exercer toute sa créativité . 

C’est alors qu’il crée un nouveau concept : « un salon dans un salon ». Il réalise un espace convivial et chaleureux dans son appartement du XXe arrondissement. Il y met en pratique ce qu’il a appris lors de son parcours professionnel et renoue avec ses valeurs humaines : considérer la cliente, passer du temps avec elle, lui proposer une coupe personnalisée, le tout pour un tarif accessible. 

Marc-Antoine accueille sa cliente avec le sourire et la met tout de suite à son aise en lui proposant un thé. L’espace a quelque chose d’unique : le miroir et le fauteuil sont disposés dans une partie du vrai salon de Marc-Antoine. La cliente a l’impression d’être reçue de manière privilégiée chez le coiffeur, dans un cadre à la fois professionnel et intimiste. Les couleurs sont reposantes et apaisantes. La conversation s’engage naturellement. Marc-Antoine a une vraie qualité d’écoute, il répond à toutes les questions de ses clients, propose ses conseils 

avisés, et leur apporte même des astuces et des gestes à refaire « à la maison » pour que la coupe continue à vivre avant le prochain rendez-vous. Il peut conseiller des produits adaptés à la chevelure de ses clients mais il ne les vend pas. Le succès est au rendez-vous grâce au cocktail proposé par Marc- Antoine : un savant mélange entre maîtrise technique, créativité et une approche humaine centrée sur la personne. 

 

 

20376018_1892559827426648_1083879881982976211_n.jpg